Guernica - Gernika

Gernika fut fondée officiellement en 1366.

L'arbre de Gernika est le symbole de la patrie Basque.  Sous son ombre se célébraient, à l'origine, les assemblées des "Juntas Generales" auxquelles participaient les représentants de toutes les communes de Biscaye.

Le chêne actuel a été planté en 1860 en face de la tribune, le rejeton a été transplanté en 1979 derrière celle-ci, il était alors âgé de 17ans. Le vieil arbre est conservé dans le jardin, entouré de colonnes.

La tribune actuelle est réservée pour les grandes occasions: le serment du Lehendakari (Chef du Gouvernement basque) avant de prendre possession de son poste.

La Casa de Juntas comprend deux salles principales: la salle des juntas où se célèbrent les séances plénières des "Juntas Generales" de Biscaye; et la salle du vitrail (installé en 1985). Le plafond de cette salle est constituée d'un immense vitrail. Celui-ci symbolise l'arbre en tant que point de rencontre des différentes municipalités de Biscaye. Au centre la tribune et l'arbre, avec la mention de la loi ancienne (lege zaharra), et les activités économiques de la Biscaye, tout ceci entouré d'une frise représentant les monuments les plus représentatifs des différentes localités de la Biscaye.

 Le vieil arbre.

L'arbre d'origine. L'arbre actuel devant la tribune.
La tribune.
Lege Zaharra: la loi ancienne. Les ouvriers de la terre. Les marins.

Gernika fut bombardée le 26 avril 1937 par les avions allemands de la légion Condor, mais aujourd'hui les traces de cette tragédie sont effacées. Il reste cependant un témoignage unique: le fameux tableau de Picasso exposé au musée de la Reine Sofia à Madrid.

Accueil

Pays Basque

Biscaye