Loyola

Le sanctuaire de Loyola.

Loyola est situé en Gipuzkoa, à la sortie Ouest d'Azpeitia, en direction d'Azkoitia. C'est là que se trouve la maison natale d'Iñigo de Loyola, plus connu sous l'appellation: Saint Ignace de Loyola. Dernier d'une famille de treize enfants, il est né en 1491.

Loyola depuis Xoxote où se trouve une imposante statue de Saint Ignace.

Le sanctuaire de Loyola témoigne de la présence grandiose du baroque au Pays Basque. Cet ensemble bâti au XVIIIème siècle (sa construction fut commencée en 1689) autour de la maison natale de Saint Ignace (la Santa Casa), a été conçu par Carlo Fontana, avec la contribution de Churriguera. Au centre se dresse la majestueuse basilique, surmontée d'une spectaculaire coupole de 65 mètres de hauteur. Sa construction a été entièrement réalisée à base de grands blocs de marbre de différentes couleurs, extraits du mont Izarraitz qui flanque le sanctuaire. Jusqu’à 600 tailleurs de marbre y ont travaillé. Elle est actuellement (mars 2002) en cours de restauration.

La visite de la maison natale de Saint Ignace est  gratuite... Le jésuite qui vous accueille vous demande de donner une libre participation à la sortie... Elle est ouverte tous les jours de 10H00 à 13H00 et de 15H00 à19H00.

Cette maison forte, construite vers la fin du XIVème siècle en forme de tour fortifiée, est complètement cernée par le sanctuaire. La partie basse est en pierre, et le dernier étage en briques. A l'entrée, est exposé un bronze représentant Ignace sur un brancard, blessé le 20 mai 1521, pendant le siège de Pampelune. Un cousin de François Xavier le ramena à Loyola, le trajet dura deux semaines...

Bronze de Saint Ignace blessé durant le siège de Pampelune.

C'est à la suite de cette blessure qu'il décida de consacrer sa vie à Dieu. Il fonda avec en particulier, Saint François Xavier, la Compagnie de Jésus.

Sur la porte ogivale, se trouve la blason en pierre des anciens seigneurs de Loyola : une marmite suspendue à une chaîne entre deux loups.

La première salle du rez-de-chaussée est "éclairé" par des meurtrières. Un petit canon nous est présenté en précisant qu'il est d'époque... La visite commentée (en français) permet de parcourir l'ensemble du bâtiment. On peut observer une copie ancienne de la vierge de Montserrat (Vierge noire).

Vierge noire de Montserrat.

Dans une autre pièce, une étrange sculpture de bois, matérialise l'endroit précis où est né en 1491, Ignace Lapez de Loyola, Saint Ignace, le dernier des treize enfants de D. Beltran Yanez de Oñaz y de Loyola et de Doña Marina Saenz de Licona y Balada... "HEMEN JAIO ZEN".

On peut voir l'oratoire où il avait l’habitude de venir pour y prier la Vierge. Dans ce même oratoire saint François de Borja célébra sa premier messe et donna la communion à un de ses fils.

Au dernier étage, quelques fresques en bois polychrome évoque la vie du Saint. Un beau vitrail illustre la blessure d'Ignace durant le siège de Pampelune. Dans la cour arrière, une statue un peu sordide, représente Iñigo (Ignace) en armure.

Blessure au siège de Pampelune.

Un petit musée raconte la vie du Saint qui fit voeu de chasteté devant la Vierge d'Aranzazu à l'age de 31 ans. Il faut dire que dans sa jeunesse, entre quinze et vingt ans, les femmes avaient pris une place très importante dans sa vie... Il passât même au tribunal pour faute de jeunesse pendant le carnaval...

Il part en Terre Sainte pour vivre à l'endroit même où avait vécu Jésus, mais les autorités le refoulèrent. Le navire qui le ramena manqua sombrer...

A 33 ans il entame des études de latin à Barcelone. C'est à Paris qu'il décida de s'appeler Ignace. Le 27 septembre 1540, le Pape Paul III approuva la compagnie de Jésus.

Il meurt à Rome, le 3 juillet 1556. Il fut canonisé par le pape Grégoire XV en 1622, en même temps que Saint François Xavier.

A la sortie, nous pouvons apercevoir au Sud, la statue de Saint Ignace qui nous domine depuis le sommet de Xoxote.

Xoxote vu du sanctuaire.

Accueil

Pays Basque

Guipuzkoa